Bonsoir, je suis Ginny, petite chihuahua qui cherche sa famille

20140413_152000Ce soir ma maîtresse m’a emmenée en promenade avec mon copain Titus. Il ne pleuvait plus et il y avait même du soleil. Lorsque nous sommes arrivés dans le chemin où la laisse est retirée et que nous pouvons aller à droite ou à gauche au gré des odeurs, je me suis mise à gambader comme un cabri. J’adore faire la fofolle en courant sans jamais perdre de vue ma « nounou », on ne sait jamais, pas question de la perdre !

A chaque pas de sa part j’en faisais bien 3 à 4 de plus car pour moi la ligne droite n’est pas le plus court chemin d’un point à un autre. Titus, royal, me laissait gambader, devant lui, derrière lui, à côté, mais plus question pour lui de faire plus de pas qu’il n’en faut. Il sait bien que quand les baskets sont de sortie la promenade est longue et il vaut mieux se ménager.

20140413_151906Grâce à moi nous avons pu déjouer une attaque en règle d’un très méchant allongé, tout vert, à la lisière de la forêt. Bon, ma « nounou » a appelé cela une « grosse vieille souche moussue » je n’avais pas ça à Miami, je ne connaissais pas. Mais j’ai tellement aboyé que cette « chose » n’a pas osé se relever pour nous attaquer. Titus aussi a eu son moment de gloire en se précipitant à toute vitesse sur… un grillage. A-t-il besoin de lunettes ? Avait-il aperçu un danger au-delà du grillage ?

Bon, la suite est moins glorieuse malgré ce moment où nous avons vu 2 petites pointes marron au dessus du vert des blés en pousse. Ma nounou est restée figée en disant tout bas à Titus de ne pas bouger. Pourquoi aurait-il bougé ? Un museau un peu comme le mien est apparu et un drôle de chien comme moi mais plus haut sur pattes appelé « chevreuil » (drôle de prénom !) est apparu, nous a regardés et est parti en sautant au dessus des blés verts. Titus serait bien parti jouer avec lui mais sa maitresse n’était pas d’accord, allez savoir pourquoi.

20140413_152200Et alors la descente aux enfers pour moi : nous marchions dans de la terre collante et tout à coup, je suis seule dans le chemin boueux. Horreur, je les vois, à 3 m de moi, de l’autre côté d’une vague verte ! Je pleure, venez me chercher, je suis bloquée. Ils me disent, allez, viens, traverse ! Mais comment ? je n’ai pas des ailes, moi. A Miami les vagues étaient bleues et je n’allais jamais dedans. Ici elles sont vertes mais il ne faut pas croire que je vais aller là dedans ! Pourquoi rit-elle comme ça ? J’ai failli me noyer tout de même ! Bon, elle me garde dans les bras en me disant que nous allons bientôt arriver sur le chemin car elle m’a reposée et bien vite la barrière verte s’est remise entre nous et j’ai du pleurer pour qu’on me sauve !

Ouf ! Je retrouve enfin le chemin. Voilà 2 h que nous marchons et je suis ravie de rentrer.

Je vais très vite m’endormir. Bonne nuit à tous !


Vous voulez adopter Ginny ? Contactez-nous vite par email au usadogsblessyou@hotmail.fr ou via notre page Facebook.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s